Regard

Le Blog Design & Décoration par Arthur Bonnet

Les essentiels du design : la chaise DSW de Charles et Ray Eames

Posté par Audrey le

Résolument avant-gardiste, la chaise DSW est le symbole de l’œuvre artistique de Charles et Ray Eames. Depuis les années 50, elle ne cesse d’inspirer des générations de designers. Son matériau innovant, la fibre de verre moulée, fera son succès : elle se révèle tout aussi solide que malléable et confortable. Déclinée en de multiples couleurs et produite en série, la chaise Eames a conquis les intérieurs du monde entier et s’expose désormais dans les collections prestigieuses des musées d’art moderne. Plongée dans l’histoire des créations d’un couple d’artistes hors du commun.

Charles et Ray Eames, la force créatrice

Début des années 40, Californie.

L’architecte Charles Eames épouse l’étudiante en peinture Ray Kaiser. Pendant toute la période sombre de la deuxième guerre mondiale, ils travaillent le contreplaqué pour les studios de cinéma de la MGM. Leurs avancées techniques sont telles que la marine américaine les subventionne pour mettre leur talent à contribution.

charles et ray eames

L’avènement du mass-design

Leur première entreprise commune, Evans Product, est un échec, mais Herman Miller, célèbre fondateur de l’entreprise de mobilier de bureau éponyme, y croit et rachète les droits de distribution de leurs créations. Ensemble, ils vont démocratiser le design en le produisant en grande série.

Les Plastic Chairs, chaises multiformes et polyvalentes

Les Eames souhaitent rendre leurs créations accessibles au plus grand nombre. Avec la série des Plastic Chairs leur désir prend vie. Ils œuvrent d’abord sur une coque d’assise moulée d’une seule pièce en résine de polyester renforcée de fibre de verre.

charles ray eames chaises plastiques

Ce matériau alternatif totalement innovant pour l’époque, présente de nombreux avantages, tant en terme de transformation industrielle que de limitation des coûts de production, ce qui permet aux sièges d’être par la suite produits à grande échelle.

La coque est adaptable à différents types de pieds, dédiés à des positions d’assises variées. On note le célèbre piètement « Tour Eiffel » en fil d’acier, qui se distingue par sa légèreté et sa stabilité.

La ligne DSW, parfaite en cuisine

Ainsi naquit la chaise DSW, initiales de « Dining height Side chair Wood », qui, par sa hauteur et son confort se révèle particulièrement adaptée au partage d’un moment convivial.

chaises DSW appartement

Chez Arthur Bonnet, nous sommes séduits par sa ligne légère, son confort et son design rétro chic qui peut aisément trouver sa place dans des cuisines aménagées de différents styles. Présentée autour de l’espace repas de notre cuisine Harmonie Stratifié à l’esprit vintage, la chaise DSW d’Eames apporte la touche pop qui rend un intérieur chaleureux.

cuisine en L harmonie stratifié

Chaise DSW, le succès continue avec Vitra

La bonne nouvelle, c’est que cette indémodable pièce du design est toujours éditée chez Herman Miller avec Vitra ! Le fabricant propose des coques confortables et multicolores en polypropylène, à marier à différents types de piètements et de rembourrages. On peut ainsi aisément imaginer une multitude de combinaisons à utiliser dans chacune des pièces de la maison.

chaises DSW couleurs

chaises DSW pîetements

Crédits photos : Vitra

Vous aimerez aussi…

Les essentiels du design : la chaise Panton, l’indémodable atout pop

Les essentiels du design : le luminaire PH Artichoke, style et technique en cuisine

Les essentiels du design : le Juicy Salif de Starck, au-delà du presse-agrumes

Pin It

Laisser un commentaire