Regard

Le Blog Design & Décoration par Arthur Bonnet

Matériaux: une cuisine en mélaminé

Posté par Admin le

Le choix des matériaux est une étape importante dans le processus d’achat de votre cuisine. D’autant plus important qu’on ne se pose pas tous les jours la question de la différence entre le mélaminé et le stratifié, entre une laque mate ou de l’acrylique. Afin de vous aider à y voir plus clair, mes collègues et moi même avons décidé de réaliser des dossiers pratiques pour comprendre les caractéristiques de chacun des matériaux qui composent nos cuisines.

Aujourd’hui, j’entame par le mélaminé.

Mélaminé qui es-tu?

Le mélaminé serait apparu dans la première moitié du 20ème siècle et a progressivement remplacé le bois massif, principalement pour des raisons de poids et de prix. Bien que très éloigné des caractéristiques du bois, on parvient aujourd’hui à imiter son aspect.

Une porte en mélaminé se compose d’un panneau de particules recouvert d’une couche de mélamine en surface. Ce qui lui vaut son appellation technique de PPSM, Panneau de Particules à Surface Mélaminée.

C’est donc sur ce panneau constitué de particules de bois agglomérées que l’on vient appliquer une feuille de papier décor, enduite de résine mélamine sur le recto et le verso du panneau.

L’ensemble est ensuite pressé afin d’agir sur la finition du panneau qui pourra être lisse, structurée, brillante, mate…

Notons que les panneaux de particules utilisés pour la réalisation de nos portes sont constitués de matériaux recyclés à hauteur de 70 %. Ces portes seront à leur tour, parfaitement recyclables et réutilisables pour une nouvelle vie, dans une nouvelle cuisine.

Les caractéristiques du mélaminé

Le mélaminé est un matériau très polyvalent. D’un aspect très similaire au stratifié, nous l’utilisons exclusivement pour la réalisation de surfaces verticales (autrement dit des façades). Facile d’entretien, il résiste bien aux chocs et aux rayures mais ne serait pas approprié en utilisation plan de travail. En effet, il ne supporterait pas la fréquence importante des nettoyages, des produits abrasifs ou des éponges grattantes. Pour nettoyer vos façades en mélaminé, il vous suffira d’une éponge et d’un chiffon doux et vous avez la garantie d’une belle longévité. D’autant que le mélaminé ne présente aucune altération de la couleur dans le temps à la différence d’autres matériaux.

Robuste, fidèle en couleur et polyvalent, voilà un matériau qui présente de nombreuses qualités. Mais la liste ne s’arrête pas là…

Un matériau au prix attractif mais pas basique

Le mélaminé est le matériau départ de gamme chez Arthur Bonnet. Cela ne veut pas dire le moins personnalisable. En effet, la palette proposées par Arthur Bonnet présente pas moins de 48 finitions, ventilées en 22 mélaminés lisses et 26 de mélaminés structurés.

Le mélaminé structuré est une finition qui imite non seulement l’aspect du bois mais aussi son toucher. Le veinage du bois est reproduit par la presse que solidarise la feuille résinée au panneau. Vous avez donc une façade très proche de l’aspect du bois, avec un panel de finitions très étendu. En effet, le mélaminé structuré nous permet de reproduire l’aspect d’un bouleau, d’un chêne ou du bambou latté avec des prix très attractifs. Arthur Bonnet propose également depuis début mars des finitions structurées baptisées Évocation qui restitue l’aspect bois sur une couleur unie.

Voici le résultat en photo, mais rien ne vaut le toucher.

 

mélaminé-structuré-bambou-latté

Mélaminé Structuré Bambou latté

 

mélaminé-structuré-évocation

Mélaminé Structuré Evocation Sable de Lune

Voilà, vous savez tout sur le mélaminé.
Bien entendu, je me ferais un plaisir de répondre à vos questions en commentaires.
Prochain dossier, le stratifié.

Pin It

Laisser un commentaire